Journées de l’ANPCME Strasbourg du 16 au 18 Septembre 2020

Droits des patients et Covid-19

Dans le contexte de la situation épidémique du COVID 19, le confinement de la population a été décrété en France le 16 mars 2020. Comme l’ensemble du monde hospitalier, la psychiatrie
publique s’est engagée en un bref délai dans une profonde réorganisation de ses dispositifs de soin et de prévention.


Dans le souci constant de la sécurité sanitaire des patients et des professionnels, il s’agit en la circonstance de concilier le respect des droits et libertés individuelles avec les impératifs de santé publique relatifs notamment aux règles de confinement. Cette exigence se fait sur la base des textes législatifs et réglementaires du ministère de la santé, notamment des recommandations de la DGOS, et de la Haute Autorité de Santé.


Les spécificités de la pathologie psychiatrique doivent être prises en compte. Elles rendent particulièrement difficiles les modalités du confinement et sont susceptibles d’être à l’origine de décompensations graves. Pendant la période de confinement tout doit être fait pour informer les patients de façon prudente et adaptée sur leur pathologie en prenant en compte leurs craintes vis-à-vis de l’épidémie en cours.

Lire la suite dans le document joint :

Document